Banner
Home SOUL CINEMA 70 Super Spook

WE DIG THIS !!!

roma l'altra faccia della violenza la banda vallanzasca.jpg
dramatic funk themes vol 3.jpg
stridulum.jpg

BLAX' QUEENS

vonetta mcgee.jpg
YOUR FAVORITE SISTA ? (OTHER THAN PAM)
 

MEAN BROTHERS

jim kelly.jpg
YOUR FAVORITE BRO' ?
 

JET ON THE SET

jet 4-17-75.jpg
Super Spook
SUPER SPOOK

     

Embauché par la fille d'une racketeuse pour retrouver la trace d'un butin dérobé, un détective de Harlem se lance sur la piste odorante d'un mystérieux voleur masqué, fétichiste du parfum à l'eau de cologne...

    

SUPER SPOOK  SUPER SPOOK

  

Cette parodie satyrique, qui se réclamait au second degré de Shaft, Hammer et consorts, tenta d'ironiser sur la popularité des polars urbains blaxploitation de l'époque. 
Leonard Jackson (Five On The Black Hand Side) interprétait le rôle du privé au fllair infaillible et son rival à l'écran, Tony King (Hell Up In Harlem), celui d'un sergent de police obligatoirement corrompu.
  
Anthony Major filma sur le vif, avec un budget réduit au strict minimum et une esthétique pauvre et dépouillée, toutes les scènes extérieures de son intrigue, tournée en plein coeur de New York. Au nombre de celles-ci, on citera l'épilogue climax comique de l'histoire, une poursuite nanardesque à vélo filmée à l'arrache au beau milieu de Central Park.
 
Accompagné d'un 45T promotionnel de son soundtrack, Super Spook est sorti très confidentiellement sur les écrans en janvier 1975.

  

SUPER SPOOK  SUPER SPOOK