Banner
Home CINEMA DO BRASIL O Cangaceiro

WE DIG THIS !!!

roma l'altra faccia della violenza la banda vallanzasca.jpg
dramatic funk themes vol 3.jpg
stridulum.jpg

BLAX' QUEENS

vonetta mcgee.jpg
YOUR FAVORITE SISTA ? (OTHER THAN PAM)
 

MEAN BROTHERS

paul winfield.jpg
YOUR FAVORITE BRO' ?
 

JET ON THE SET

jet 10-20-77.jpg
O Cangaceiro
O CANGACEIRO  O CANGACEIRO
  
Dans le Brésil rural de la première partie du vingtième siècle, une horde de bandits au service du peuple sème la terreur sur son passage. Sous prétexte de défendre le prolétariat, le capitaine Ferreira et ses pillards se livrent ainsi à une justice expéditive au nez et à la barbe du pouvoir fédéral...
      
O CANGACEIRO  O CANGACEIRO
  
Primé par deux fois au festival de Cannes en 1953, Oh Cangaceiro figure en bonne position dans la liste des plus grands succès intemporels du cinéma brésilien. Ce western pour le moins atypique s'appuie sur une photographie crépusculaire de toute beautée et un sens de la mise en scène épique qui inspirera par la suite une poignée de spaghettis zappatistes, aux nombres desquels on citera le film éponyme de Giovanni Fago (Oh Cangaceiro, 1970, avec Tomas Milian).
Dans les années 60, Glauber Rocha, un des pères fondateurs du Cinéma Novo, rendra lui aussi, d'une façon peu orthodoxe, hommage au génie du réalisateur Lima Barreto, en tournant deux pseudo-remakes politico-satyriques, Le Dieu Noir Et Le Dieu Blond (Deus E O Diabo Na Terra Do Sol, 1964) et Antonio Das Mortes (1969). 
       
O CANGACEIRO  O CANGACEIRO
 
A  l'instar du Que Viva Mexico! d'Eisenstein avec lequel il partage un certain lyrisme cruel et sauvage, l'oeuvre de Barreto, souvent imitée, rarement égalée, conserve aujourd'hui toute sa puissance onirique en se plaçant à la croisée entre un cinéma d'auteur et un septième art populaire pris ici dans son sens le plus noble. 
Grand classique du films d'aventures à redécouvrir au plus vite, O Cangaceiro a été réédité en DVD chez Films Sans Frontières. 


O CANGACEIRO  O CANGACEIRO
 
O CANGACEIRO