Banner
Home SOUL CINEMA 70 Death Promise

WE DIG THIS !!!

roma l'altra faccia della violenza la banda vallanzasca.jpg
dramatic funk themes vol 3.jpg
stridulum.jpg

BLAX' QUEENS

brenda sykes.jpg
YOUR FAVORITE SISTA ? (OTHER THAN PAM)
 

MEAN BROTHERS

ron o'neal.jpg
YOUR FAVORITE BRO' ?
 

JET ON THE SET

jet 4-17-75.jpg
Death Promise
DEATH PROMISE

    

Dans un quartier délabré et insalubre, un groupe de propriétaires mafieux, spéculant sur un projet de rénovation immobilière, tente par les moyens les plus expéditifs d'expulser de leurs logements les locataires sans défense.
Ne reculant devant aucunes exactions, le clan d'entrepreneurs verreux provoque la mort d'un vieil homme et déclenche en retour l'impitoyable vengeance de son fils...

   

DEATH PROMISE  DEATH PROMISE

   

Dans la droite lignée de Velvet Smooth, Devil's Express ou Force Four, cette délirante série Z, distribuée aux Etats Unis par Howard Mahler en août 1977, a été tournée sur le pouce dans les recoins les plus sordides du ghetto chicanos new yorkais.
L'intrigue du film qui ravira les amateurs de bisseries déjantées bien stupides distille joyeusement son lourd quotat de street fight et de vendettas improbables. Au nombre de celles-ci, on savourera tout particulièrement le combat final survolté tourné sur le toit d'un immeuble. On classera d'ailleurs volontiers cet incroyable épilogue nanardesque dans l'anthologie seventies du meilleur du pire de la série Z : so bad it's good, comme disent les américains...
    
Le casting de Death Promise, composé de véritables athlètes, inclut la ceinture noire de karaté hispanique Charles Bonet, le grand maître des arts martiaux Bill Louie et un bon nombre de punchers chinois, afro-américains et latinos.

Le soundtrack très pêchu a été composé par Bill Daniels et Mike Felder, excellent duo que l'on retrouvera quelques années plus tard sur la B.O. du film afro-américain The Long Night.

       

DEATH PROMISE  DEATH PROMISE